SIG – Système d’Information Géographique

Définition SIG

Le SIG – Système d’Information Géographique – est un outil informatique utilisé pour les levés topographiques et la cartographie. Il permet de collecter, gérer, stocker, analyser et combiner toutes les données.

Le système SIG permet une visualisation très souple d’un chantier. Il est possible de matérialiser en 2D ou en 3D des graphiques sous forme de points, vecteurs ou polygones. Grâce aux animations, il est possible de simuler l’évolution du chantier en temps réel.

Les levés topographiques fournissent de très nombreuses données qu’il n’est pas toujours facile de comprendre et de transcrire dans une représentation réelle. Le SIG permet une lecture rapide des plans grâce aux outils de gestion. Il est également possible de les gérer et de les manipuler directement. En formulant des requêtes, l’utilisateur peut visualiser les conséquences des choix qui s’offrent à lui. Il s’agit donc d’une aide à la décision extrêmement précieuse pour le technicien du chantier, comme pour son commanditaire.

Gestion des données & Utilisation

La première étape consiste à relever toutes les données. Les logiciels de traitant SIG supportent différents formats (tableaux, feuilles de calcul, ficher CAD, etc.). Les éléments recueillis sont ensuite stockés dans la base de données et des connexions directes sont établies avec divers systèmes de gestion de bases de données relationnelles et diverses bases de données de BigData.
Les données géographiques sont stockées dans un emplacement central et vont pouvoir être accessibles pour diverses manipulations depuis un environnement bureautique ou mobile classique.
Divers outils permettent d’établir des prévisualisations pour trouver la meilleure solution pour chaque chantier.

Cas d’Utilisation

Prenons l’exemple de la construction d’un immeuble. Une fois les données collectées et stockées dans le SIG, vous allez pouvoir les gérer pour déterminer :

  • le dimensionnement du bâti ;
  • son implantation ;
  • son efficacité énergétique en fonction de son orientation ;
  • son aspect pratique ;
  • les aménagements nécessaires pour une bonne cohabitation entre habitants...

Il s’agit d’en optimiser l’efficacité, tout en améliorant sa rentabilité.