Détection de réseaux

Détection et géo-détection des réseaux enterrés

Chaque année en France, plus de 100 000 endommagements de réseaux se produisent lors de travaux à leur proximité, exposant les salariés des entreprises et la population à des risques. Suite à plusieurs accidents graves, une refonte réglementaire a été menée, avec l’obligation de procéder à des Investigations Complémentaires (IC) sans fouille dans un certain nombre de cas.

Détection et géo-détection des réseaux enterrésLa détection de réseaux enterrés est désormais une prestation bien connue depuis l’application de la réforme DT-DICT en juillet 2012.

La géo-détection de réseaux enterrés permet de mettre à jour les différents réseaux de canalisations souterraines déjà existantes. Il peut s’agir de réseaux dont on connaît l’existence, mais sans en connaître la localisation exacte, ou tout simplement de vérifier s’il existe ou non un réseau à l’endroit ciblé. Cela concerne les réseaux de :

Réseaux dit sensibles

  • électrique (ENEDIS BT / HT), Eclairage Publics, signalisations et feux routiers;
  • gaz (GRT GAZ, GRDF);
  • chauffage urbain et climatisation;

Réseaux dit non sensibles

  • télécommunications: réseaux téléphoniques et fibre optique;
  • eau potable (AEP);
  • assainissement: eaux usées (EU) et eaux pluviales (EP);

Toutes les entreprises envisageant de procéder à des travaux devront accompagner leur DT – Demande de Travaux – d’un rapport contenant les données de localisation des réseaux.
La cartographie fournie devra respecter les précisions suivantes :

Rappel des classes de précision
CLASSE PRECISION
A 0,40 m (ouvrage rigide)
0,50 m (ouvrage flexible)
B Supérieur à classe A
ET
Inférieure ou égale à 1,50 m
C Supérieur à 1,50 m

Attention : Le fuseau d’imprécision des branchements avec affleurant non cartographiés est de 1 m

Détection Électromagnétique

Méthode dite discriminante

La détection électromagnétique est une méthode qui consiste à mesurer un champ électromagnétique propagé dans le réseau recherché.
Cette méthode permet de détecter uniquement les réseaux conducteurs (nature métallique). Elle peut s’appliquer sur les réseaux électriques Haute Tension (HT), Basse Tension (BT), éclairage public et signalisation. Pour intervenir sur ces réseaux il est indispensable que le personnel soit habilité au Travail Sous Tension (TST) et soit équipé avec les EPI appropriés. De plus, pour intervenir sur réseaux exploités par ENEDIS (HT-BT) le personnel doit avoir l’habilitation fournisseur 3002 (stage ENEDIS).
Cette application peut également utilisée sur les canalisations GAZ, chauffage urbain (Acier), AEP (Fonte) et sur les réseaux de fibre optique muni d’un fil conducteur appelé Plynox.

Pour la détection des canalisations et des fourreaux non conducteurs nous utilisons une aiguille appelée Flexi-Trace qui est également parcourue par un champ électromagnétique. Cette dernière est équipée de sonde qui permet de positionner précisément un point d’écrasement ou des conduites à grande profondeur.

Détection Géo-radar

Méthode dite non discriminante

Le géo-radar représente une solution idéale pour le repérage des réseaux enterrés et pour réaliser les Investigations Complémentaires (IC). Cette méthode sur la propagation et la réflexion des ondes électromagnétiques en (m/ns). Méthode dite non discriminante
Le principe de cette méthode de prospection géophysique est basée sur la vitesse de transmission d’une onde électromagnétique et l’analyse de son retour. La vitesse de transmission est liée à la nature du sous-sol.
Les figures hyperboliques générées sur l’écran du géo-radar permettent d’identifier tous les types de réseaux enterrés et de les localiser précisément.

Afin d’obtenir des résultats précis, nous utilisons une configuration puissante construite autour d’une antenne bi-fréquence 300 MHz et 800 MHz permettant d’atteindre des profondeurs de pénétration de l’ordre de 3 à 4 m, tout en ayant une excellente résolution dans le premier mètre.

Matériel de détection

Le matériel de détection de DIR TP est à la pointe de la technologie pour obtenir des résultats de la plus haute précision. Pour ce faire, nos équipes sont équipées de matériel de détection de dernière génération, dans le cadre de notre Certification en Détection ces dernier sont soumis chaque année à une révision scrupuleuse pour en contrôler la précision.

Matériel de détection

De plus, nous assurons une sécurité optimale aux riverains et passants lorsque le chantier se trouve sur un lieu public.
Pour la protection du public, nous balisons les chantiers à l’aide d’équipements de sécurité et assurons la pose des cônes de chantier, gyrophares et panneaux de signalisation. Nos techniciens en interventions sont munis d’EPI spécifique à chaque type d’intervention.

Cartographie réseau

Après avoir tracé au sol les divers réseaux (marquage et piquetage), un relevé topographique est effectué pour établir la cartographie du réseau. Il sert à mettre à jour les plans existants ou à en dresser de nouveaux en l’absence d’archives.
Cette cartographie réseau permet de réaliser par la suite les travaux sur une zone sécurisée, sans prendre le risque d’endommager les réseaux existants détectés.

Marquage et piquetage des réseaux détectés

Marquage et piquetage des réseaux détectés

Lorsque la détection des réseaux est terminée, leur emplacement est matérialisé au sol par des marquages effectués avec des traceurs de chantier spécialisés.
Les marquages et piquetages sont réalisés en respectant la norme NF P 98-332. Un code couleur est établi selon la nature du réseau, ce marquage doit être accompagné par la notation de la profondeur, à intervalles réguliers.

Code couleur correspondant à la NF P 98-332

Code couleur correspondant à la NF P 98-332